Les mineurs et l’histoire de la musique américaine | Thomas Hellman
Site Web de l'auteur-compositeur et raconteur Thomas Hellman.
thomas hellman, rêves américains, chroniques, concerts, spectacles, tournée, événements
1868
post-template-default,single,single-post,postid-1868,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode_grid_1300,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-16.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

Les mineurs et l’histoire de la musique américaine

Les mineurs et l’histoire de la musique américaine

PC_111228_4m3h2_woody-guthrie_sn635

Le folk est intimement lié à l’histoire des mines et des mineurs américains, les chansons ayant souvent servi à cristalliser les luttes ouvrières. Dans sa chronique, Thomas Hellman s’intéresse à la musique liée à une gauche américaine née avec les luttes ouvrières du siècle dernier. Un des plus marquants chanteurs de ces chants de contestation (protest song) est sans doute Woody Guthrie.

Thomas Hellman interprète deux chansons qui parlent de mineurs et propose un aperçu historique du contexte social de l’époque. Il explique que les premières grandes luttes ouvrières sont nées dans les mines de charbon, ressource naturelle de premier plan dans la révolution industrielle du 19e siècle. Aux États-Unis, les mines de charbon étaient surtout présentes dans la région des Appalaches.

Cette région est aussi très connue pour sa musique où se rencontrent plusieurs styles européens et afro-américains. La musique des Appalaches sera extrêmement importante dans le développement de la musique folk, bluegrass et country. Un des instruments emblématiques de cette région est le banjo, lui-même importé d’Afrique et dont l’ancêtre devait ressembler à une kora.

Écouter la chronique