L’homme qui plantait des arbres, un livre à lire | Thomas Hellman
Site Web de l'auteur-compositeur et raconteur Thomas Hellman.
thomas hellman, rêves américains, chroniques, concerts, spectacles, tournée, événements
1752
post-template-default,single,single-post,postid-1752,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode_grid_1300,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-16.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

L’homme qui plantait des arbres, un livre à lire

L’homme qui plantait des arbres, un livre à lire

Photo : Radio-Canada

Photo : Radio-Canada

Jean Giono, L’homme qui plantait des arbres.

« C’est une grande nouvelle humaniste […] qui montre le potentiel qu’a un être humain à transformer le monde. » À l’occasion du Jour de la Terre, Thomas Hellman recommande la lecture de L’homme qui plantait des arbres, de Jean Giono. Cette belle histoire a été portée à l’écran par Frédéric Back et Radio-Canada, en 1987.

Le pouvoir d’un héros anonyme
La nouvelle de Jean Giono, publiée en 1954, raconte l’histoire d’Elzéard Bouffier, un berger provençal rencontré par le narrateur. Cet homme solitaire réussit à redonner la vie à une contrée désertique, à changer le paysage, en plantant des centaines de milliers d’arbres. Il travaille à améliorer le monde, sans rien attendre en retour.

Une histoire issue d’un concours
Jean Giono a écrit L’homme qui plantait des arbres à la suite d’un concours organisé par le magazine Reader’s Digest. Reprise par Vogue, sa nouvelle a connu un grand succès. Désormais considérée comme un manifeste écologique, elle montre comment de simples gestes peuvent amener le bien autour de soi.

Écouter la chronique