Histoire d'un casse-noisette, avant tout un roman teinté de noirceur | Thomas Hellman
Site Web de l'auteur-compositeur et raconteur Thomas Hellman.
thomas hellman, rêves américains, chroniques, concerts, spectacles, tournée, événements
2398
post-template-default,single,single-post,postid-2398,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode_grid_1300,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-16.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

Histoire d’un casse-noisette, avant tout un roman teinté de noirceur

Histoire d’un casse-noisette, avant tout un roman teinté de noirceur

Photo : La Presse canadienne / AP Photo / Alastair Grant / Gallica / Bibliothèque nationale de France

« L’histoire se détache quand même du ballet. […] Je dirais qu’elle est pas mal plus gore, pas mal plus violente, mais surtout, c’est une histoire qui explore la nuit la plus longue », dit l’auteur-compositeur-interprète Thomas Hellman à propos du roman Histoire d’un casse-noisette et autres contes d’Alexandre Dumas, qui a inspiré le ballet-féérie de Tchaïkovski ainsi que le spectacle présenté depuis 52 ans à la Place des Arts par les Grands Ballets canadiens.

« Ce que nous montre ce conte-là, c’est que Noël est une fête extrêmement complexe, une certaine plongée dans la noirceur, dans l’inconscient », note Thomas Hellman au sujet de l’œuvre d’Alexandre Dumas, parue en 1844. (Source : Ici Radio-Canada)

Écouter la chronique diffusée à l’émission Plus on est de fous, plus on lit le 21 décembre 2016.